A quelques heures du premier tour de la présidentielle

Dans quelques petites dizaines d’heures, se tiendra cette élection présidentielle qui a fait couler de l’encre à tort et à travers comme jamais au cours de cette cinquième république sans jamais pour autant s’intéresser aux problèmes de fond. Votre devoir de citoyen vous intimera à vous diriger vers cette urne pour vous prononcer sur le choix de celui ou celle qui sera le plus représentatif en regard à vos idées. Certains d’entre vous sont convaincus que leur choix est le meilleur et ne se poseront pas de questions pour y glisser cette petite enveloppe avec le bulletin de leur mentor à l’intérieur. D’autres, beaucoup moins nombreux, soucieux d’accomplir leur devoir civique, mais indécis ou dégoutés par cette ambiance électorale nauséabonde, se  manifesteront par un vote blanc ou nul. Et puis, il y aura tous les autres dont on ne parle pas, dont personne ne s’inquiète, et qui demeurent cependant la majorité indéniable de l’électorat français : les abstentionnistes. Ils seront une fois de plus encore plus nombreux que lors des précédentes élections. On ne peut constater que le mépris des candidats à la présidence face à cette population qui représente maintenant la grande majorité qui pourrait concerner 50% des inscrits. Qui, parmi les postulants à la plus haute marche de notre pays, s’est intéressé à cette population qui ne veut plus entendre parler d’élection, de politique, d’élus de gauche ou de droite, de promesses électorales…, tant ils en sont dégoûtés, écœurés par cette mafia oligarchique d’élus politiques prête à vendre père et mère, dans une attitude immorale dont le seul dessein est le profit personnel ? Aucun d’entre eux n’a abordé le sujet du devoir politique qui devrait animer noblement chaque citoyen, pour une raison simple : les élus au pouvoir s’en accommodent et cette situation les arrange ! Ils ne veulent surtout rien changer !!!

 

Le résultat de cette élection ne modifiera en rien la situation catastrophique que subit notre pays. Elle continuera à empirer  puisque les dirigeants du pouvoir exécutif ne changeront pas. Les médias, sous le dictât des politiques en place, par le biais de la désinformation, de sondages très incitatifs et non fondés, amèneront un deuxième tour sans surprise dont on connait déjà le résultat final : le front national sera une fois de plus balayé par le parti de ‘’l’alliance républicaine‘’, autrement appelé ‘’l’herpès‘’ (acronyme de LR PS) par les ‘’Marinistes‘’ et autres Lepénistes…

 

Que peut-on alors attendre ? La dernière solution de salut pour notre nation pourrait survenir par le biais des élections législatives. Il ne serait pas impossible qu’une forte partie des 577 députés soit totalement indépendante de tous les partis politiques existants et pourrait bousculer une majorité présidentielle tant espérée par le nouveau président. La démocratie pourrait alors reprendre une certaine réalité et c’est au fond ce que veulent les français dans leur grande majorité.

 

Sur la première circonscription de l’Ardèche, en 2012, aucun candidat de l’UDI ou de l’UMP n’avait eu le courage de  se présenter pour affronter le député socialiste franc-maçon sortant, Pascal Terrasse. Ces deux formations du centre et de la droite, par le biais de leur représentants locaux m’avaient accordé leur (drôle de) soutien à la dernière minute ne me laissant que quinze jours de campagne alors que je me présentais sous la bannière du PCD… !

Curieusement, M. Terrasse bénéficiant des dernières largesses de notre trop lamentable chef d’état, a été recasé dans un « cimetière des éléphants » (v. L’OBS : goo.gl/BEl7fC ) lui laissant ainsi la possibilité, à 52 ans de garder un train de vie bien généreux en regard à l’activité dont il aura la responsabilité, lui laissant le temps et la possibilité d’entretenir et de parfaire son physique d’athlète grec, svelte et musclé, que chacun connait… ! Voilà encore un élu, issu directement du « système », qui aurait du être inquiété par le Tribunal National Financier (TNF), des preuves matérielles étant détenues par Médiapart depuis 2012, mais qui curieusement n’a jamais été interpellé par ces instances… Suite à cette nomination, l’intéressé a abandonné son projet de repartir pour un cinquième mandat de député sur notre circonscription. Il est surprenant de constater, maintenant, le nombre de candidatures de la droite et du centre qui se présentent pour lui succéder…Ces élections législatives sur notre circonscription seront très intéressantes, et certainement très croustillantes !!!

 

En conclusion : notre système démocratique étant totalement piétiné par le monde politique tel qu’il existe aujourd’hui, le ‘’vote utile‘’ ayant montré toute son inefficacité depuis bien des décennies, le vote blanc n’étant ni comptabilisé, ni reconnu, cette élection présidentielle, quelques soient les résultats, n’apportera aucun changement positif dans l’avenir. Par conséquent, participer ou non à ce scrutin n’est plus du tout d’une importance capitale et ne peut plus relever d’un devoir de citoyenneté.

Rendez-vous aux élections législatives…

This entry was posted in Actualité politique, Eléctions. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *