Août: l’information n’est pas en vacances !

Jeudi 13 août : sécurité routière. Hausse de la mortalité routière en juillet !!!On nous annonce aujourd’hui une hausse de 19.2%  en juillet en regard au même mois de 2014 quant au nombre de morts liés aux accidents de la route. Il est d’abord à préciser qu’une baisse importante avait été constatée en 2014 sur ce mois précis par rapport à 2013. L’importance de la hausse cette année peut donc être relativisée. D’autre part, on est en droit de s’insurger face à ces statistiques qui n’ont plus lieu d’être si ce n’est que pour faire accepter, par le « vulgum pecus »,  l’émergence outrancière des radars sur le bord de nos routes : manne supplémentaire pour les caisses de l’état. Certains automobilistes paniquant tellement, et se retrouvant au volant,  ne circulent jamais plus au-delà de 30km/h en ville et 70 km/h en extra urbain, quelques soient les limitations de vitesses. Cela en est au point, que sur certaines distances, même très courtes, le temps de roulage a été doublé en moins de dix ans ! La « Sécurité Routière » et toutes les associations qui périclitent autour, voudraient tendre au « 0 » décès… L’impossibilité d’y arriver est évidente ! Les différentes statistiques sur le taux de mortalité mensuel ou annuel ont été tronquées par une modification des calculs. Lorsque Nicolas Sarkozy était ministre de l’intérieur, le bourgeonnement des radars aux bords de nos routes, dont il a été l’instigateur, s’est traduit par une baisse sensible de la mortalité routière. Action répressive payante, qui était cependant accompagnée d’une diminution notoire du « temps de latence d’hospitalisation » sans qu’aucune information n’en ait été faite ! Ce temps était à l’époque de trente jours, c’est à dire que lorsqu’une personne était hospitalisée suite à un accident de la route, au-delà du trentième jour, s’il y avait décès, ce dernier n’était plus attribué à l’accident. Ce délai, dans la réforme « répressive » de celui qui devint plus tard le président de notre nation, fur abaissé à six jours… !!!  Quelle mesure démagogique, qui pourrait être de nouveau  utilisée en rabaissant  ce délai à un ou deux jours ! Le résultat se traduirait obligatoirement par une baisse notoire… Quand donc, les instances concernées réaliseront-elles qu’il est impératif de rapporter le taux accidentel au taux de circulation réel ?!? En vingt ans, notre population est passée de 50 à 60 millions d’habitants et la circulation européenne au sein de l’hexagone a augmenté de 25%. Dès lors, peut-on encore espérer une baisse notoire de la mortalité routière autrement que par une vraie répression, bien orientée, sans démagogie, et instituée sur le plan européen ?

 

Dimanche 16 Août : La gauche mondiale en mauvaise posture. La cote de popularité des hommes politiques varie suivant les événements et l’économie des états dont ils ont la responsabilité. Notre « petit joufflu lunetteux » bénéficierait d’à peu près 20%  d’électeurs satisfaits par son action. Jamais un président sous la Vème république n’avait eu un score aussi faible. Mais on peut trouver pire ! Dilma Rousseff, présidente du Brésil, n’est créditée que de 8% d’opinion favorable par l’électorat. Aujourd’hui, des centaines de milliers de personnes ont défilé dans les grandes villes de ce pays réclamant sa démission, dont 500 000 à un million dans la seule capitale (les responsables de gauche ont toujours eu beaucoup de difficultés dans le comptage des manifestants…) (v. -1- et -2- ) . Si l’on rajoute à cela les problèmes grecs, on ne peut se faire qu’une piètre opinion d’une gestion gouvernementale par la gauche sur le plan international…

 

Jeudi 20 Août : Deux faits marquants :

      – La démission d’Alexis Tsipras du gouvernement Grec. « L’hellène mafieux» retourne une nouvelle carte afin de retrouver la confiance de ses électeurs en provoquant de nouvelles élections. Souhaitons que la raison de ces derniers ne se fasse pas polluer par l’haleine mensongère et diabolique de ses discours…

      – La campagne pour les élections présidentielles de monsieur « p’tites blagues » est véritablement commencée. Et dans le souci de « limiter la casse » aux élections régionales, on voit déjà poindre des promesses électorales irréalisables. Ce jour, il s’agit de la baisse des impôts en 2016. Quoi qu’il arrive, le président et son 1er ministre, « manuel el péon », assurent que cette baisse aura lieu. Tous les français seront-ils  concernés ? Pour les baisses passées, seuls quelques « sans-dents » en ont bénéficié. Pour l’avenir, même les économistes les plus socialisants expriment leurs doutes quant à la réalisation positive de cette promesse ! Il serait intéressant de savoir de quels impôts parle notre vaillant président audacieux. Son langage de continuité de baisse dans la masse d’augmentation de l’imposition est un pur oxymore ! Comment oser proférer un discours aussi malhonnête alors que tous les médias, y compris ceux de gauche, décrivent des augmentations d’impôts depuis 2012 comme il n’y en avait jamais eu auparavant ?!? Jérôme Chartier, élu à l’assemblée nationale, a travaillé sur ce sujet (http://www.lefigaro.fr/impots/2015/03/03/05003-20150303ARTFIG00371-jerome-chartier-denonce-le-massacre-fiscal.php) . Ses explications sont des plus intéressantes et valent de se connecter à ce lien. Il tente, toutefois, et c’est tout à son honneur, de donner des solutions à la problématique. Ces dernières consistent, avant tout, à « diminuer les dépenses publiques ». Cette solution, particulièrement  demandée à la France par Bruxelles, est le premier moyen pour réaliser des économies. Il est alors impressionnant de constater que tous les élus, tous les journalistes, toutes les personnes directement intéressées et bien informées, ne fassent jamais un état détaillé de « la dépense publique ». Et pour cause : cela est fort dérangeant !! Agnès Verdier-Molinié, directrice de l’IFRAP, dans son dernier ouvrage, « On va dans le mur », évoque ces dépenses sur lesquelles de grosses économies pourraient être réalisées. Ses solutions sont tout à fait cohérentes. Elle oublie, cependant, dans son ouvrage, d’évoquer une dépense publique énorme, celle affectée aux tissus associatifs : les syndicats, les partis politiques de tous bords, les clubs de foot, les déportés de guerre, les maisons des jeunes, et toutes ces autres nombreuses associations… Tout ce beau monde perçoit des aides subventionnelles de l’état ! Est-ce vraiment normal dans une période de crise telle que nous la traversons en regard aux générations qui vont suivre, avec une dette que nos enfants, les leurs, et les suivants devront assumer ?!?!? Il serait donc judicieux de diminuer aussi ces dépenses, qui logiquement, ne devraient être réalisée que dans le cas d’une économie prospère… (… et encore…?… !)

 

 

Lundi 24 août :           

      – La grogne du monde rural tant par ses cultivateurs que par ses éleveurs n’a pas pris de vacances au cours de ce mois d’août. Le mois de septembre risque de réserver de mauvaises surprises à nos gouvernants : les manifestations en tout genre et les actions « coup de poing » vont s’intensifier. Pour preuve : la FNSEA annonce, pour le début du mois prochain, un rassemblement monstre de tracteurs dans la capitale. L’embargo des russes sur nos exportations est bien peu abordé par nos journalistes économistes. En dehors de toutes les difficultés liées à une mauvaise gestion de la politique agricole menée depuis plusieurs décennies, il est pourtant la cause de tous les problèmes actuels. Et il en est de même pour  la chute de fréquentation, tant dans la capitale que dans toutes les autres zones à fort potentiel touristique, de cette clientèle richissime venue de l’est qui dépensait largement depuis quelques années. Notre minus(cule) François a refusé de vendre les « Mistrals » à la Russie suite aux évènements en Ukraine. Tout vient de là ! Que vont devenir ces navires ? Bien des états seraient candidats à l’achat de ceux-là si on s’en tient à ce que disent les ministres concernés. Aucune offre officielle n’a cependant été faite par ces potentiels acheteurs à ce jour… !! Et chaque jour représente une fortune pour leur entretien. Mais comme dit le minus : « C’est pas grave, c’est l’état qui paie ! ». Qui d’autre que Renaud, dans l’impossibilité de le réaliser, car évoluant vigoureusement dans les flots (alcoolisés) de la « bien-pensance », osera écrire une chanson intitulée « Mistral-Perdants » ?

      – Le contrat des 126 « Rafales » à destination de l’Inde annulé. Si les médias avaient fait un tapage considérable  sur l’obtention de celui-ci en début d’année, ils se sont bien gardés de réitérer cette attitude à propos de  l’annulation de cette vente. On peut penser que les journaux, qu’ils soient télévisés ou sous la forme papier, garderont une discrétion toute aussi importante quant au choix indien des avions devant équiper leur armée. Le ministre indien de la Défense, Manohar Parrikar a signé un contrat d’achat (de MIG35 ?)à Vladimir Poutine (v. -3-)… Le choix de nos élus en termes de politique étrangère, aggrave encore un peu plus la chute de notre économie !

      – Mensonge socialiste : ça continue…Dans la perspective des élections présidentielles, le « pingouin joufflu hilare » prépare au mieux sa réélection en espérant pouvoir renouveler  son propre califat, et en s’en donnant tous les moyens. En 2012, il avait dit : « Moi, président de la République, je n’aurai pas la prétention de nommer les présidents des chaînes publiques, je laisserai ça à des instances indépendantes ». Delphine Ermotte-Cunci a été nommée ce jour à la tête de France-Télévision par le président du CSA, Olivier Schrameck, comme il se doit, et de façon totalement indépendante (!!!). Ce dernier, a été nommé à ce poste par …, François Hollande. Cherchez l’erreur… !!! Le numéro deux de l’information de France-Télévision n’est autre que Germain Dagognet, un poulain du président du CSA, portant très ouvertement la rose à la boutonnière, tout comme les autres. L’article du « Point » résume parfaitement cette situation témoin du mensonge d’état dont le caractère mafieux apparait  de plus en plus flagrant (v. – 4 -).

Accompagné par son emprise sur l’AFP (voir l’article de juillet dernier “lu dans le canard enchainé”) notre gouvernement néo-nazi détient désormais le contrôle quasi-total de l’information… !

Jeudi 27 août :

      – Hausse de la redevance audio-visuelle. Il y a quelques jours, notre libidineux benêt national nous annonçait une baisse d’impôts pour 2016. Il reste, du fait, un quadrimestre pour continuer à les augmenter. C’est ce à quoi Fleur Pellerin s’adonne en annonçant une hausse de la redevance audio-visuelle prétextant que 50% des personnes regardant les programmes télévisés le font sur un autre appareil que la télévision (v. – 5 -). Quel manque d’imagination ! Pourquoi ne pas taxer annuellement tous les écrans présents dans un même domicile ainsi que tous les appareils radio, y compris ceux présents dans chaque véhicule domicilié à la même adresse ? Ce sont  sans doute là les intentions de la ministre, aux seules fins de stipendier les futures campagnes électorales socialistes !!!

 

 

Vendredi 28 août :

      –  François de Rugy, démissionnaire de son camp EELV où il avait milité durant plus de 20 ans, est sollicité par le FN pour rejoindre ses rangs ! Doit-on traduire cette entreprise par un esprit d’ouverture ou par une volonté de faire imploser ce parti ?(v. – 6 -) Cette situation est bien risible !

      – Ce même jour, une interview de Jérôme Sainte-Marie paraît sur le site du figaro concernant le vote  FN et la communauté catholique (v. – 7 -), particulièrement celle ayant participé à « La Manif Pour Tous » (LMPT). Ce personnage, certainement très intéressant sur le plan intellectuel, ses  diplômes et ses diverses fonctions en témoignant, met son intelligence au service d’une seule cause trahissant indéniablement ses convictions. Cet énergumène prend un plaisir non dissimulé à s’écouter parler, utilisant des formulations bien complexes nécessitant plusieurs relectures rendues difficiles par l’utilisation de néologisme n’ayant pas lieu d’être (ex :« messalisants ») ! Tout l’intérêt de cet article réside dans l’exemplarité de la désinformation et la manipulation d’idées. Présenter LMPT comme un mouvement d’extrême droite est le pire mensonge qui puisse être formulé. Cela prouve bien que l’auteur n’a jamais fréquenté ses rangs. Si d’une façon générale, ceux-là sont constitués par des personnes se réclamant d’un certain conservatisme, toutes viennent d’horizons politiques différents et de religions diverses quand elles en ont une. La description de cette population qui serait constituée par des catholiques très traditionnels, très BCBG, avec leurs troupes de marmots n’est qu’une caricature malveillante. Par ailleurs, comment peut-on parler de « ligne épiscopale » ou de position de « l’église de France » alors que cette dernière est vouée normalement à une neutralité totale, ne serait-ce, sur notre territoire, que par respect de la loi de 1905 ! Il est vrai que la polémique est née ces derniers jours par la présence de Marion Maréchal Le Pen aux journées d’université d’été catholique dans le Var. La question à formuler dès lors est de savoir s’il peut exister une compatibilité entre la pratique d’une religion et l’appartenance à une formation politique. Dans le cas présent, être frontiste et catholique pratiquant apparaît comme une aberration. Que devrait-on dire alors des catholiques se réclamant de gauche : le communisme, le nazisme, et le socialisme moderne qui en France est totalement noyauté par le GOF (Grand Orient de France) à l’origine de la loi Savary en 1984, et responsable de cette volonté d’évolution égoïste menant au mariage homosexuel, au non respect de l’enfant et de l’être humain se faisant le vecteur publicitaire de l’avortement comme véritable moyen de contraception et rénovateur de l’euthanasie… L’évolution humaine, promue par ce socialisme, doit-elle passer par l’anéantissement de la morale chrétienne ? Peut-on alors être socialiste et catholique à notre époque dans cette perspective ? La vidéo en fin d’article est très intéressante aussi. L’intervention de Jean-Pierre Denis, bien connu comme homme de gauche, même s’il est directeur de l’hebdomadaire catholique « La Vie » est mal venue : il est bien loin d’être considéré comme une référence par la totalité de la communauté chrétienne. Les paroles prononcées par le père Pierre-Marie Guitton sont par contre dignes de l’ouverture que doit avoir un représentant du clergé. Quand à la dernière phrase de ce reportage, il faut espérer qu’elle n’engage que cette journaliste : « Pour couper court à toute polémique, l’épiscopat a réagi en indiquant que la ligne des évêques de France n’a pas changé par rapport à la doctrine du FN ». Il serait très intéressant de savoir qui lui a tenu ces propos et de quelle doctrine il s’agit. Il est certains que bien des hommes d’Eglise, même « hauts placés » ne soient plus en possession de leur esprit critique. Le clergé est gangréné par ce socialisme franc-maçon et ne répond plus à l’obéissance qu’elle doit à l’Eglise romaine. N’est-ce pas là une des raisons de la désertification de nos églises françaises ?

Un autre lien (v. – 8 -) vous permettra de comprendre un peu mieux ce monde de confrontations qu’est l’église catholique sous sa forme française, bien souvent en conflit avec la romaine, face à la franc-maçonnerie, particulièrement la loge du Grand-Orient, la plus importante sur notre territoire. Ce document peut paraître un tant soit peu vieillot car datant de 2012, faisant référence aux problèmes du père Vesin de Megève. Pour n’écouter que ce qui a attrait au sujet, après l’introduction, aller directement à 18’50’’.

 

CONCLUSION:

      Le mois d’août a été riche en événements, même si ceux-là n’ont pas été relatés par les médias avec l’importance qui aurait du leur être attribuée. Ce n’est pas un hasard! Septembre sera un mois de rentrée des plus tumultueux pour le gouvernement. La révolte gronde de plus en plus chez les enseignants comme chez les parents d’élèves, mais aussi chez les agriculteurs, les éleveurs,  les médecins et le monde médical d’une façon générale, tous les transporteurs… Quant à la totalité de la population, elle est inquiète et apeurée par le manque de poigne de nos gouvernants face à cette immigration massive dont les problèmes qu’elle engendre ne pourront être jugulés que par la force. Si tel n’est pas le cas, le pire est à redouter sur le plan civil…!!!

Bonne rentrée à toutes et à tous.

 

– 1 – http://www.rfi.fr/ameriques/20150718-bresil-dilma-rousseff-confrontee-plus-grave-crise-politique-petrobras-corruption

– 2 – http://plus.lefigaro.fr/tag/dilma-rousseff

– 3 –  http://breizatao.com/2015/08/04/affaire-du-mistral-suite-linde-annule-sa-commande-historique-de-126-rafales-et-se-retourne-vers-poutine/

– 4 – http://www.lepoint.fr/medias/france-televisions-une-nomination-qui-fait-jaser-21-08-2015-1958331_260.php

– 5 – http://www.latribune.fr/technos-medias/medias/redevance-tele-vers-une-hausse-ou-une-modernisation-de-l-assiette-500751.html

– 6 – http://www.frontnational.com/2015/08/bienvenue-a-francois-de-rugy-au-collectif-nouvelle-ecologie/

– 7 – http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/08/26/31001-20150826ARTFIG00264-de-le-pen-a-marion-marechal-l-evolution-du-vote-front-national-chez-les-catholiques.php

– 8 – https://www.youtube.com/watch?v=L0ZQqBH7Ia4

 

 

 

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *