Courrier à Pascal Terrasse, député de la 1ère circonscription de l’Ardèche

Vous trouverez ci-dessous le courrier que j’ai adressé ce jour, mardi 27 novembre 2012, à Pascal Terrasse, député de la 1ère cisconsription de l’Ardèche, concernant le mariage pour tous et l’ouverture du droit à l’adoption par les homosexuels.

N’oubliez pas que vous pouvez réagir aux articles en cliquant sur « leave a comment ».

 

Guérin Falcon de Longevialle

5 boulevard de Montjuliau

07000 Privas

 

 

Privas mardi 27 novembre 2012

Destinataire en AR: Pascal Terrasse, député de la 1ère circonscription de l’Ardèche.

Copies : aux organismes médiatiques et aux particuliers par internet.

 

 

Monsieur,

 

Depuis plus de six mois, notre pays est gouverné par les socialistes dont vous faites parti, sous la coupe de notre nouveau président, M. Hollande et de son gouvernement dirigé par M. Ayrault. L’autosatisfaction étant de rigueur pour tous les membres de votre parti, votre président n’y échappant pas, a fait un premier bilan télévisé très positif en regard aux six premiers mois de son mandat.

Il a pourtant renié dans cet espace de temps très court bon nombre de promesses de campagne qu’il avait faites, et plongé notre nation dans un marasme  économique tel, que la majorité de la population, toutes classes sociales confondues, tombe dans un état dépressif inquiétant.

Ce courrier, cependant, est motivé par un autre sujet : la proposition 31 de François Hollande concernant le « mariage pour tous » et le droit d’adoption pour les couples de même sexe.

Est-il normal que nos institutions soient ainsi bafouées  et à quel dessein ? Les couples de même sexe ont obtenu depuis quelques années la possibilité de s’unir par le biais du pacte civil de solidarité (PACS). Le Droit leur donne ainsi de grandes garanties civiques véritablement très proches de celle du mariage.

Seul, l’amour mutuel, ne peut leur donner une égalité de droit quant au mariage qui reste, et doit rester, l’union d’une femme et d’un homme en vue de la procréation et l’établissement d’une famille. Le droit à l’enfant qu’ils revendiquent est une aberration complète  condamnant  totalement le droit de l’enfant qui ne peut être dissocié de la présence d’un père et d’une mère pour son bon équilibre. Les psychiatres, psychologues et éducateurs sont d’accord dans une majorité très importante sur cette réalité. Pourquoi donc, sous le prétexte de faire « plaisir » à une petite minorité, prendre le risque de bousculer ces institutions, manœuvre sans fondement réel si ce n’est celui de provoquer une division sans précédent de la population qui desservira, à terme, le parti auquel vous êtes affilié.

Ce projet « Taubira » a été élaboré dans une perspective inconsidérée de modernisation de notre société frisant la démence. Il ne fait pas l’unanimité, loin de là. Les sondages réalisés par les différents organismes sont en perpétuelle contradiction quant aux résultats qu’ils font paraître ! Cela est bien la preuve qu’ils obéissent à des « directives » qui leur sont données…

Concernant l’information, les médias, tous confondus, sont de toute évidence à gauche. Son objectivité est par voie de conséquence nulle car non représentative de la réalité. Revenons, par exemple sur le sujet du mariage homosexuel et le droit à l’adoption : j’étais présent à Lyon le 17 novembre dernier lors de la mobilisation contre ce projet. La police a déterminé qu’il y avait 22 000 manifestants. De la même façon, à Paris, ils auraient été 70 000 selon la même source qui minore de façon systématique les taux de participation. Bref, nous étions au strict minima  92 000 personnes sur ces deux sites. Le même jour, la manif « Tous pour le mariage » était aussi organisée à Nantes, Rennes, Montpellier, Marseille et Toulouse. Ces cinq villes n’auraient rassemblé que 8000 personnes en tout si l’on écoute les médias puisqu’ils ont déclaré qu’au niveau national, il n’y avait eu que 100 000 manifestants !!! C’est aussi sans compter que le 18, à Paris à l’appel de « Civitas » ils étaient 20 000 présents. De la même façon, il faudra comptabiliser la présence de ceux qui se déplaceront à Bordeaux, Lille, Le Mans et Nancy le 8 décembre prochain pour la même cause.

L’aspect innommable du gouvernement actuel est qu’un certain nombre de ministres aient eu la malhonnêteté d’utiliser ces chiffres tronqués, voire d’utiliser le mensonge. Dominique Bertinotti, ministre chargée de la famille, rétorque que les manifestants du 17 novembre n’étaient pas plus nombreux que ceux dénombrés en 1999 contre le PACS (100 000) ! Marisol Touraine, ministre des affaires sociales, déclarant sur  « Europe 1 » que le gouvernement ne renoncerait pas à son texte prétextant qu’il paraissait difficile de considérer qu’il n’y avait pas eu de débat sur le sujet… !! Avec qui, où et comment !?!? Quelle honte… !

Au cours du mois de janvier prochain, vous assisterez, je pense, aux débats sur ce sujet épineux. Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’assemblée nationale, a exclu d’accorder la liberté de vote à ses troupes, au prétexte que ce texte est une promesse de campagne de M. Hollande. Quelle belle démocratie que voila et que vous représentez sur notre circonscription !

Ne serait-il pas indispensable de consulter le peuple par voie référendaire ou d’organiser un « grenelle » de la famille ?

Le 13 janvier, à Paris se réuniront pour une ultime manifestation, toutes les associations et les différentes communautés qui sont contre ce projet. Des homosexuels seront présents, ainsi que les représentants des cultes musulmans, juifs et chrétiens au même titre que des militants de gauche comme de droite et des athées.

Votre dogmatisme socialiste sera-t-il en mesure d’aller à l’encontre de l’avis du peuple en modifiant à ce point les fondements de notre société ? Si tel devait être le cas, la France se retrouverait alors dans une situation politique dictatoriale telle qu’elle a pu exister dans un de nos pays voisin à la fin de la première moitié du XXème siécle… !

Dans l’espoir d’une prise de conscience de votre part écartant ainsi le mépris de notre société…

Cordialement.

Guérin Falcon de Longevialle.

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

One Response to Courrier à Pascal Terrasse, député de la 1ère circonscription de l’Ardèche

  1. Albane de Longevialle says:

    As-tu eu des réponses à tes différentes lettres?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *