Il y a déjà une semaine…

A la même heure, il y a une semaine, nous arpentions le pavé parisien à l’occasion de la « manif pour tous », le froid et l’humidité tentant de nous y faire renoncer. L’ardeur de nos convictions a bravé tous les barrages mis sur notre chemin y compris celui de la météo.
Cette journée dominicale parisienne, grise, froide et pluvieuse, fut cependant un exemple de rassemblement citoyen, et en cela une journée formidable. Les « taiseux », ceux qui ne font jamais de vagues, ont su se mobiliser. C’est dire si l’enjeu était important !! Malgré les propos mensongers et honteux de la préfecture de police sous le dictat du gouvernement, la participation à cet évènement a dépassé toutes les espérances des organisateurs.

Sur les quelques photos jointes à ce message, vous constaterez que nous sommes partis de la place d’Italie en direction de la place du Champ de Mars. Nous étions encore sur cette place à 16h30, attendant désespérément de pouvoir enfin nous mettre en route ! Sur ordre de la préfecture, la manifestation a été dissoute bien avant que nous arrivions à bon port. Toutefois, à 19h30 bien sonnées, alors que nous n’étions pas les derniers, encore beaucoup de monde de nos trois cortèges, arrivait à destination. Notre rassemblement, sur la place de « guerre », bien que dissout par la préfecture de police, était loin d’être terminé… !

UN TRES TRES GRAND BRAVO A TOUS LES ORGANISATEURS !!!

Cette mobilisation a été un exemple de très bonne organisation. En amont de cette journée, la mobilisation des différentes associations pour négocier avec la SNCF ou les compagnies de transport en commun a été remarquable. Quand on sait le temps que nécessite ce type d’opération, un grand bravo et un grand merci à tous ceux qui ont porté ces responsabilités lourdes en charge de travail.
La satisfaction pour eux comme pour nous tous, présents, s’est manifestée le jour même avec un « déroulé » de la journée, commençant par une prise en charge de tous les cars de manifestants par la police : Instants jouissifs lors de la traversée de Paris  où il n’y avait plus de feux rouges et où nous naviguions tels des VIP.

Quant à la manifestation en elle-même, elle a été un exemple de sérénité et de calme. La bonne humeur, un esprit convivial et fraternel pouvaient faire penser à un grand rassemblement familial où toutes les différences s’effaçaient. Il n’y a eu aucun débordement ce qui est impressionnant en regard au nombre des participants et de leurs différences.
Souhaitons maintenant qu’il n’y ait pas besoin d’autres évènements de ce type et que dans la négative, cet esprit serein reste une priorité dans nos démarches.

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *