Le dictât de nos gouvernants et de certains de leurs soi-disant opposants !!!

Nous allons voter dimanche à l’occasion du deuxième tour des régionales. Suite au premier scrutin, nous venons de vivre une semaine « exceptionnelle » due à une cacophonie politique désastreuse, les partis ‘’traditionnels’’, LR et PS, proclamant leurs valeurs  républicaines pour s’opposer ainsi au FN par toutes les combines imaginables. On peut dès lors croire que ce dernier parti n’est en rien concerné par ces valeurs si difficiles à définir par ceux-là même qui les défendent ! Tout n’est que désinformation, et les frontistes, rejetés systématiquement par toutes les « loges » existantes, n’ont jamais été aussi diabolisés qu’en cette période. Dans notre société ou l’incitation à la haine, la discrimination, toutes les formes de violences sont condamnées fermement par nos institutions, comment un parti politique peut-il encore exister en étant accusé de tous ces griefs ? Que dire alors des propos de Claude Bartolone cette semaine, traitant LMPT (La Manif Pour Tous) de «mouvement obscène » ? N’y-a-t-il pas une insulte d’une violence manifeste à l’encontre de plusieurs millions de français ? Que penser encore des propos de Manuel Valls tenus ce jour craignant une guerre civile si le FN remportait une ou plusieurs régions ? N’est-ce pas là aussi une incitation à la haine et à la violence ?

La France est coupée en deux. La première moitié, à peine un peu plus majoritaire que l’autre, est constituée par les électeurs qui se sont déplacés aux urnes dimanche dernier. Elle-même est superbement divisée et occupe toutefois 100% de l’actualité. L’autre moitié, oubliée, qui sera peut-être majoritaire dimanche prochain, n’intéresse personne : ni les journalistes, ni les politiques. Aucun d’eux n’a le souci de se demander ce que signifie cette abstention ! Elle arrange les élus en place et les dérange quand la réflexion s’impose sur son explication. C’est l’unique raison pour laquelle on ne les entend pas. Imaginez l’analyse des résultats si le scrutin était obligatoire sans autres artifices électoraux que ceux  qui existent déjà. Que feraient ces électeurs ? S’abstiendraient-ils de nouveau au risque d’être sanctionnés par une amende, ou choisiraient-ils les bulletins nuls ou blancs ? Dans ce dernier cas, comment réagiraient  les politiques tous  mis en minorité et reniés par la  population ?

Il ne faut pas se laisser leurrer par ces hommes « républicains » de gauche ou de droite, ni à cette énorme majorité journalistique à leur solde. Nous sommes désinformés ou non-informés en permanence par ces gens sectaires, vivant entre eux, n’ayant pour seule vocation que la manipulation des masses aux seules fins de préserver leurs postes, leurs pouvoirs et leurs intérêts ! Ne tombons plus dans leur piège…

 

 

ALORS

REAGISSONS : VOTONS !!!

MÊME PAR UNE ENVELOPPE VIDE,

UN BULLETIN BLANC,

UN BULLETIN NUL,

OU TOUT AUTRE BULLETIN VALIDE,

MAIS VOTONS POUR UN RETOUR A LA DEMOCRATIE !!!

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *