LE MENSONGE DOIT-IL FAIRE PARTIE INTÉGRANTE DE NOTRE AVENIR ?

"La Manif Pour Tous" Valence le 2 février 2013

« La politique exige beaucoup de mensonges. » (Michel Rocard. JDD le 02/12/2012)

Cette phrase de Michel Rocard, trublion actuel du parti socialiste quant au projet de loi du « mariage pour tous » en dit long sur le monde politique en France quelque soit les partis concernés. Cette phrase est aussi un aveu en regard à son camp d’origine, actuellement majoritaire dans toutes les instances politiques nationales.
Ce mensonge peut se décliner de nombreuses façons.
L’enfant ayant joué maladroitement avec des allumettes et ayant brulé son fond de pantalon pourra s’expliquer devant ses parents en prétextant qu’il s’est assis sur une pierre à feu ! C’est exactement ce qu’il s’est passé avec la manifestation du 13 janvier à Paris. L’énormité du mensonge sur le nombre de participants était telle qu’il aurait été judicieux de rapporter ce sujet en image humoristique sur le chef de l’état en culotte courte brulée par le mensonge ainsi que tous ses ministres qui l’ont soutenu avec des déclarations mensongères grotesques ! Quelle honte !!! La gravité de celui-ci réside dans sa puérilité. A croire que les français sont considérés de piètre façon par nos gouvernants actuels !
Ce type de mensonge peut être mis en parallèle à celui de Madame Elisabeth Guigou lors de son discours à l’assemblée nationale le 3 novembre 1998 stipulant que jamais les homosexuels ne pourraient prétendre au mariage. Les explications socialistes sur ce discours, y compris de la part de son auteur, s’appuient sur une « modernisation » (!!) de la société à laquelle les politiques doivent se soumettre et réagir concrètement et positivement. Si ce projet de loi est mis en application, nous verrons dans 15 ans quelles seront les positions de ces mêmes élus progressistes concernant la pédophilie, l’inceste ou la zoophilie… Tout est à craindre !!

Ce côté puéril du mensonge direct, dramatique dans ses significations, n’est malheureusement pas sa seule facette. Il peut effectivement apparaître de bien d’autres manières indirectes :
 L’omission volontaire très utilisée dans les médias pour ne s’attacher qu’aux paramètres qu’on veut faire ressortir. C’est le cas d’images effacées dans un reportage visuel. C’est la phrase isolée, sortie de son contexte pour lui donner un sens autre, voire contraire à celui qu’il avait à l’origine afin d’orienter l’opinion à sa convenance. Tous les médias, sauf de trop rares exceptions, sont à la solde du socialisme et pratiquent la « non-information » ou la « désinformation » aux fins « bien-pensantes » de leur protecteur.
En politique, un exemple tout frais : la dissimulation par notre gouvernement de l’avis défavorable du Conseil d’Etat sur le projet de loi Taubira, connu depuis plus de trois mois et rendu public le 8 février dernier, à la fin des débats sur le sujet à l’Assemblée Nationale !
Cette omission volontaire peut aussi être illustrée par les déclarations de François Hollande faites à Alger en fin d’année 2012. La repentance forcée et malhonnête de notre chef d’état allant jusqu’à parler de « colonialisme violent » et d’autres qualificatifs du même acabit en ne parlant pas des massacres humains perpétrés par les algériens… La réaction des harkis et des pieds-noirs était bien justifiée : que serait l’Algérie aujourd’hui sans le développement et la richesse « coloniale » que la France lui a léguée ?
 La déformation par manipulation de données. Les chiffres, entre autre, sont manipulables à volonté. De nombreux exemples peuvent être cités.
Un des meilleurs est le calcul du pouvoir d’achat établi sur des valeurs qui sont absentes de la réalité : le paquet de gris qui n’augmente jamais alors que les autres tabacs flambent. L’essence qui n’est pas du tout prise en compte dans ce calcul alors que c’est le produit par excellence dont tout le monde a besoin. ..
 La déformation de données par manipulation d’individus. C’est le cas pour tous les différents sondages qui ne sont établis que pour influencer les populations indécises à l’approche d’une élection. Ainsi certaines catégories d’individus sont privilégiées dans ces études afin d’avoir une majorité de « réponses bien-pensantes » pour le sujet défendu : les résultats en pourcentages sur 1000 personnes interrogées dans le 93 seront différents que ceux obtenus sur une population équivalente en nombre mais sollicitée dans le 92 !
 Le mensonge intellectuel (se rapprochant de la manipulation de données). Il s’agit là d’une propension vers le verbe et non plus vers le chiffre.
Exemple : « L’homophobie » : néologisme rentré dans la langue française avec une signification allant à l’encontre de celle qu’elle devrait avoir. Effectivement, la « phobie », par définition, est une crainte inexpliquée, une peur irraisonnée. Le préfixe « homo » traduisant l’homosexualité. La signification de ce terme est maintenant détournée de son origine puisque elle traduit le « Rejet de l’homosexualité, hostilité systématique à l’égard des homosexuels » (def. Larrousse), donc, tout simplement de la discrimination, et non plus une peur irraisonnée des homosexuels. Il en est de même pour l’ « islamophobie ». Par contre la « christianophobie » est toujours absente du dictionnaire ! Allez savoir pourquoi et l’expliquer face à la haine que cette religion vit au quotidien…!!!
 Le mensonge comportemental : action de faire croire qu’on appartient à un mouvement de pensée alors qu’on est directement impliqué dans un autre.
Voici l’exemple qui m’a le plus marqué ces dernières semaines : J’étais à Lyon le 17 novembre 2012, à Paris le 13 janvier 2013 puis à valence le 2 février de cette année. Bon nombre d’élus participant avec leur écharpe tricolore n’auraient pas du être présents. En effet, le 25 janvier dernier, le « Grand Orient de France » a rappelé son soutien sans réserve au projet de loi du « mariage pour tous » de François Hollande. Combien d’entre eux appartiennent à cette loge ? Leur présence, plus particulièrement à la « manifestation pour tous » du 2 février, était-elle à des fins d’intérêts collectifs ou individuels ?
Personnellement, l’absence dans l’hémicycle de tout député se ralliant officiellement à l’opposition du « mariage pour tous », pendant la quinzaine de débats parlementaires, doit être passible de « désertion », au sens militaire du terme. Même si certains ont pu voter par procuration, laissant leur voie à un tiers de leur bord, leur présence était indispensable…Leur absence doit être condamnée et le sera, de toute évidence, par les électeurs dans l’avenir.

Justement, quel sera cet avenir ? Si nos élus continuent à être toujours aussi passifs, aussi mous, si inconscients, volontairement ou non, de leur responsabilité face au futur de notre société ; si nous continuons à les élire et que nous soyons toujours aussi passifs face aux évènements, nos valeurs disparaitront, tout comme notre religion, et deux camps seront alors opposés :

La franc-maçonnerie et l’Islam.

Si la France ne sort pas de la spirale politique et sociétale dans laquelle elle s’est empêtrée, comme la majorité des autres états européens, inéluctablement, elle sera confrontée à terme, à de graves problèmes civils où la charia des musulmans s’opposera à l’idéologie des francs-maçons, et ce, dans le sang ! Actuellement, ces deux protagonistes de la pénombre ont un ennemi commun : le Chrétien.

-La FM s’est depuis bien longtemps investie dans la lutte contre le christianisme. Reprenons notre histoire française ne serait-ce que depuis l’année 1900 : les premières années du XXème siècle ont été empreintes par la lutte sans merci de la FM sur les écoles chrétiennes et tous les établissements de cette confession pour arriver à la loi de séparation de l’église et de l’état de 1905. Les promulgateurs de cette loi, (FM et communistes), n’ont jamais été objectivement décrits comme tel dans les manuscrits d’histoire de l’enseignement national ! Allez savoir pourquoi !?!
Bien d’autres évènements ont été initiés par la FM. Dans un passé plus récent, ce fut le cas en 1984 pour le projet de la loi Savary portant sur les établissements scolaires du privé. Curieusement, cet évènement s’initia au début du gouvernement socialiste Mittérandien. Aujourd’hui, dans notre nouvelle ère Hollandiste , une réforme du même type est mise en œuvre ayant toujours le même dessein : aller à l’encontre de notre vie morale judéo-chrétienne. Et il ne faut pas croire que ces investigations soient initiées par ces tout petits lobbies homosexuels !! Ceux-là sont manipulés par les francs-maçons. Ces minorités en sont même les victimes !!!
Devrions-nous penser, de fait, que la FM est orientée politiquement à gauche ? Il n’en est rien car bon nombre de politiques de droite font partie de la même loge de leurs soi-disant opposés. Pourquoi Jacques Chirac, (dont le parrain de sa fille ayant été au plus haut poste de la loge la plus représentative au plan national), n’a-t-il pas voulu reconnaître les origines chrétiennes de la France et de l’Europe ? Pourquoi celui-là, encore, a-t-il voté pour François Hollande aux dernières élections présidentielles ? Pourquoi l’opposition au gouvernement actuel compte-t-elle autant d’absents sur les bancs de l’assemblée nationale pour le débat et les votes sur le projet de loi 31 ? Les questions peuvent ainsi s’enchaîner sans qu’il soit nécessaire d’y donner des réponses tant elles sont logiques… !!! Un constat, un de plus: « Le Grand Orient de France » a rappelé le 25 janvier dernier son soutien sans réserve au projet de loi 31……!!….. !! Le pire est que ce mouvement n’est pas franco-français mais aussi européen et mondial…
Le travail franc-maçon se fait dans l’ombre, à l’abri des regards et des médias n’ayant qu’un seul leitmotiv : la laïcité. Celle-ci doit à terme faire disparaitre toute forme de religion et tous les évènements qui s’y rapportent. Ainsi la qualification des vacances de notre calendrier scolaire a subi de sérieux changements : il est devenu indécent et politiquement incorrect de parler de vacances de Noël, de Mardi Gras et de Pâques. Ces termes ont été remplacés par « fin d’année », « hiver » et « printemps ». Un seul est cependant parvenu à échapper au massacre, celui de la Toussaint. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé en tentant « vacances d’Halloween ». Ce fut, Dieu merci, un échec total.

– L’Islam : Sa lutte contre les chrétiens et les juifs est sans équivoques. Historiquement les juifs ont subi une discrimination sans précédents, particulièrement au siècle dernier. Les chrétiens la subissent depuis des siècles et les massacres de la Shoa sont moindres en regard à ce que les chrétiens ont subis depuis des lustres.
Il n’est pas inutile de se rappeler ce que l’histoire nous a rapporté sur les différentes entreprises de conquêtes de l’Europe par les gens de l’Orient et du Maghreb.
La Charia se destine actuellement, non seulement à l’organisation individuelle morale de chaque individu appartenant à l’Islam, mais se veut avant tout le principe essentiel de la politique communautaire dans le cadre du « Califat », étendue sans frontières ou l’Islam doit être maitre de tout et de tous avec une interdiction absolue : la laïcité.
(Je reviendrai sur le sujet avec précisions dans une prochaine communication).

Nous sommes dans une période transitoire où ces deux « clans » ne s’affrontent pas encore. Le « tampon » entre ces deux camps se fait par notre monde, notre société occidentale européenne judéo-chrétienne. Celle-ci doit disparaître avec toutes les valeurs qu’elle aurait engendrées pour donner naissance à une nouvelle civilisation sur notre sol. Là sont les enjeux de nos adversaires : D’un côté les francs-maçons dont les actions résident dans un abêtissement des êtres humains que nous sommes encore, aux fins d’en faire des bêtes de troupeau malléables intellectuellement et psychologiquement. De l’autre, une philosophie religieuse portée dans ses extrêmes, condamnant toute critique négative à son égard, et dont les partisans sont de plus en plus nombreux et loin d’être pacifistes ! Ces deux camps ne sont pas pressés pour arriver à leurs fins. Ils travaillent avec le temps l’élaboration de leur future société. Ces deux protagonistes ont un point commun: la stratégie du mensonge perpétuel pratiqué sous toutes ses formes.

Ma vision de l’avenir de notre civilisation peut paraître très pessimiste et très fictive. Pourtant, l’histoire démontre de façon catégorique les desseins de la franc-maçonnerie, et les démographes sont tous d’accord pour annoncer une majorité de musulmans en France dès 2050. Les rênes, à tous les niveaux, seront alors dans leurs mains et un nouveau combat sera alors lancé avec les différentes Loges.

A l’âge que j’ai aujourd’hui, comme beaucoup d’entre vous, je ne connaitrai pas ces épisodes dramatiques tels que je les imagine aujourd’hui. Les jeunes générations, nos enfants, même « bien éduqués », sont dans une position de questionnement, de refus de constater la réalité, de refus de réaction par une passivité ancrée et entretenue par les différents ministères de l’éducation auxquels ils ont été soumis. Ce constat est assez déprimant, mais nous en sommes les seuls responsables !

Notre devoir, aujourd’hui, est de résister comme nous ne l’avons malheureusement jamais fait auparavant. 1984 avec la manifestation contre le projet de loi Savary fut un tout petit élan face à celui que nous devons générer cette année 2013. Il est impératif que nous réveillions tous les esprits encore vaillants et lucides afin que nous leurs fassions prendre conscience du danger qui menace nos enfants et leurs propres enfants. Les valeurs que nous leurs avons transmises seront bientôt oubliées si nous restons impassibles devant ces réalités politiques dramatiques que nous vivons ces derniers jours et ces dernières semaines. Mobilisez-vous ! Imaginez ce que seront les prochaines générations ! N’avons-nous pas une responsabilité face à ce « cataclysme » ? N’avez-vous pas des enfants et des petits-enfants ? Les imaginez-vous dans une société où nos libertés actuelles soient totalement supprimées ? Pouvez-vous imaginer pour les générations futures une absence d’identité, une absence de filiation, une absence de justice que nous avons mis des siècles à mettre en place… ??

POUR NOS ENFANTS ET CEUX  QU’ILS AURONT A LEUR TOUR ET POUR LES GÉNÉRATIONS SUIVANTES, SORTEZ DE VOTRE TORPEUR,
AGISSEZ,
    RÉSISTEZ !!!

PS : Vous trouverez ci-dessous un article des plus intéressants de Denis Tillinac, paru dans Valeurs Actuelles du 7 février 2013.

"Valeurs Actuelles" du 7 février 2013. Article de Denis Tillinac

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *