Les élus, ces intouchables escrocs…

 

Béatrice Négrier, élue PS, vice présidente de la région Languedoc-Roussillon-Midi Pyrénées a été condamnée le 24 mai dernier, en toute discrétion (http://goo.gl/7D4U3g ), à une amende de 4000€ pour détournement de fonds. La somme escroquée s’élevait à 340 000€… !!! Suite à de vives manifestations de l’opposition depuis ce jugement, la présidente de région, Carole Delga , s’est vue dans l’obligation de ‘’démissionner‘’ sa vice présidente le 24 août ( http://goo.gl/Bj3Ec2 ). Elle reste cependant toujours membre de la région…, pour améliorer son quotidien de maire de Plaisan… !!!

 

Christianne Taubira, devait se présenter devant le juge d’instruction, Sabine Khéris, le 24 août dernier, aux fins  de mise en examen dans l’affaire ‘’Anticor‘’, suite à la plainte déposée, il y a trois ans, par Patrick Buisson. C’est en tout cas ce qu’avaient publié bon nombre de journaux et de sites d’information internet (http://goo.gl/hC7Oup ). Le 24/08/2016 est passé depuis bien des jours. Aucun quotidien ou hebdomadaire papier n’en a fait cas, ni les médias radiophoniques ou télévisés. Même les sites d’information internet ont été silencieux sur le sujet… Serait-elle repartie dans sa jungle en oubliant ses ‘’devoirs juridiques‘’ ???…!!! Situation bien étrange…

 

 

Robert Rochefort, député européen  et vice président du Modem a été interpellé mercredi 31 août pour avoir été surpris à se « faire plaisir » devant des enfants dans une galerie commerciale. Après quatre heures de garde à vue, il a été relâché. Ayant reconnu les faits, il évite par ce biais de subir un procès et devra payer une amende tout en étant soumis à une injonction de soins (goo.gl/fRoN8h )… Qu’adviendra-t-il de ses mandats ? François Bayrou a demandé sa démission de la vice présidence du Modem, samedi 3 septembre, mais il est certain qu’il gardera jusqu’à son terme son poste au parlement européen…

 

On ne compte plus désormais les élus condamnés par la justice. Qu’ils soient maires députés ou sénateurs, ils sont de plus en plus nombreux, à gauche comme à droite à avoir du répondre aux juges pour toute sorte de méfaits. Jean-François Revel, académicien et ancien membre du PS disait : « En France, les socialistes ont une si haute idée de leur moralité qu’on croirait presque qu’ils rendent la corruption honnête en s’y livrant ». Ne peut-on pas généraliser en attribuant cette notion aux élus de tous bords ? Car les républicains (ou assimilés) n’ont rien à envier à leurs opposants : Georges Tron, député maire dans l’Essonne, doit passer prochainement devant les assises pour viols et agressions sexuelles. Le groupe ‘’Les Républicains‘’ l’a tout de même investi pour se représenter sur sa circonscription en 2017 (http://goo.gl/sokPqg )… Reste-t-il encore un brin de morale au sein des partis politiques français ? On peut en douter ! Le pire dans ces méfaits est que la démocratie est bafouée à l’extrême. Le premier rôle d’un député est de créer des lois ou de les modifier par le biais d’amendements. Est-ce la raison pour laquelle il peut se sentir au-dessus de celles-ci et se considérer non concerné par la Loi sous prétexte que c’est lui qui les crée ou les modifie ? Le 23 juin dernier était étudié et voté un amendement de la loi relative à l’égalité et la citoyenneté, qui par le biais du député Eva Sas (écologiste), visait à rendre inéligibles les élus coupables de violences conjugales et d’agressions sexuelles. Seuls 15 députés sur 577 étaient présents dans l’hémicycle lors du vote (!!!!), et cet amendement a été rejeté par 9 voix contre 6 (http://goo.gl/yhjeGs ) ! LAMENTABLE: c’est le seul et unique qualificatif qui me vienne en regard à ces élus !!!!!! Dire que pour certaines professions, telle que conducteur de taxi, il n’est permis de travailler que sous condition d’avoir un casier judiciaire vierge… Quelle démocratie !

 

En début de cette semaine a démarré le procès Cahuzac, autre individu illustrant remarquablement les propos ci-dessus. La médiatisation de l’évènement a été conséquente et a relaté des déclarations toutes aussi mensongères les unes que les autres tant leurs auteurs essayaient de se protéger et se disculper. Il est fort à parier que nous en entendrons parler de moins en moins et que sa condamnation restera le plus possible sous silence : devinez pourquoi… !!!

 

La France court à sa perte. 2017, par les élections, sera peut être l’occasion de sauver notre grand pays, en lui redonnant sa fierté, sa souveraineté et en rebâtissant une vraie démocratie.

Adhérez à:

htpps://rebatirlafrance.fr

This entry was posted in Actualité politique. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *