Ras le bol de ces minables!

A quoi sert la parole s’il n’y a pas d’écoute ? A quoi sert l’écoute s’il n’y a pas de véritable dialogue ? A quoi sert le dialogue quand l’honnêteté d’ouverture d’esprit est absente ?

Nos plus jeunes enfants, leurs parents et arrière-grands parents garderont en souvenir ces manifestations des 13 janvier et 24 mars 2013 !  L’histoire de notre pays les gardera certainement gravées avec tous les autres évènements qui ont gravités autour, comme cette pétition rendu à la CESE avec 700 000 signatures récupérées et envoyées en l’espace de deux semaines, un record… !

Les centaines de milliers de français s’étant manifestés physiquement contre le projet de loi Taubira, pour ne pas parler des millions  d’autres qui ne pouvaient pas se déplacer, n’ont pas obtenu du gouvernement de réponse si ce n’est le mépris par le silence et le mensonge. Bien nombreux sont ceux du collectif de « LMPT » qui ont compris quelle était maintenant l’attitude à avoir de façon systématique face aux diverses investigations publiques organisées par les instances  politiques de notre gouvernement. Il ne peut plus y avoir d’autres alternatives que le refus d’écoute et le blocage de leurs paroles par le « bruit ». C’est ainsi que bon nombre de réunions organisées par le parti socialiste n’ont pas pu se réaliser tant le nombre de trublions était important ! Bravo à tous ceux-là qui ont pris sur leur temps pour manifester la colère d’une grosse majorité de français conscients de ne plus être sous un régime démocratique mais bien dans un début de dictature…

Les tentatives de conciliations par le dialogue ont été nombreuses tant par les députés contre ce projet que par les représentants nationaux de LMPT. Le gouvernement est toujours resté sourd à ces revendications. Les « manifs » des 17 novembre, 13 janvier, 2 février, et 24 mars ont  même été rabaissées, déconsidérées honteusement  par les politiques gouvernementaux, ceux-là même qui n’ont pas eu peur d’utiliser la perfidie et le mensonge via les médias qui sont tous sous leur emprise!

Ce mensonge que j’ai abordé il y a peu de temps, dans un courrier précédent, revient en permanence sur tous les étals de nos gouvernants socialistes. L’affaire Cahuzac en est le dernier exemple le plus manifeste. Quel pauvre homme ! Et je pèse mes mots ! Cet individu, certainement compétent dans les fonctions que lui avait confiées Nicolas Sarkozy s’est fait épinglé par « Mediapart ». Il a été dans l’obligation de reconnaître ses torts et l’a réalisé avec une obligation d’humilité. Tous ses amis politiques et francs-maçons lui sont tombés sur le dos en étant aux limites de l’insulte. L’homme, même s’il était fautif, n’a plus du tout été considéré comme tel. Il a été définitivement renié : plus aucune reconnaissance de ses amis, le mérite de ses actions, disparu, bref, un être entièrement déchu par tout le monde qui l’entoure en dehors de sa famille qui était heureusement présente à ses côtés dans cette douloureuse expérience ! Sa famille politique a encore fait un excès magistral en le piétinant de la sorte. Le consumérisme socialiste est empreint d’inhumanité digne d’un régime totalitaire croissant. A quand le suicide du « traitre » d’une  balle de « Luger » dans la nuque… ?!? D’autre part, il n’y a aucune raison pour que le mensonge s’arrête là. Toute la majorité politique actuelle en place, y compris notre président, doit obligatoirement cacher des informations qui, si elles étaient dévoilées, ne leur feraient pas une bonne publicité. Ils ont peur…

Chacun des français a maintenant conscience que le « mensonge politique » est une réalité quotidienne. Quelle crédibilité peut-on attribuer alors aux discours des hommes politiques de quelques bords qu’ils soient ? Les élus en ont tous conscience. L’abstention grandissante au fur et à mesure des élections est là pour leur rappeler ! Mais ceux-là n’ont pas le courage et l’honnêteté de reconnaître ces faits et de réagir!

« Mediapart » ! Voici un média internet constitué essentiellement de personnalités de gauche. Quelle surprise de constater avec quelle hargne les gouvernants constituant la majorité actuelle sont dans la ligne de mire de ces journalistes du même bord. C’est surprenant et quelque peu incompréhensible. M. Cahuzac, comme je viens de le mentionner, en est la toute dernière victime. Mais rappelez-vous les déclarations de ce même média le 25 mai 2012(v. les premiers articles du site). Rappelez-vous aussi le lendemain, samedi 26 mai. Le Dauphiné-Libéré (DL), faisait une pleine page sur ce sujet en « une » du quotidien. L’IRFM, (indemnité créée pour pallier aux diverses dépenses liées à l’exercice du mandat qui ne sont pas directement prises en charge ou remboursées par l’Assemblée Nationale) , de Pascal Terrasse député sortant de la 1ère circonscription de l’Ardèche avait été utilisée par ce dernier à des fins personnelles (voyages, cadeaux de noël, frais dentaires…,… !). Notre député s’est contenté  de déclarer qu’il n’était absolument pas en défaut aux vues des textes (très flous !!) qui régissent cette indemnité. La meilleure défense étant l’attaque, par la suite, il a porté plainte pour vol de documents personnels et atteinte à la vie privée ! Une enquête devait être diligentée par les autorités. On en a jamais plus entendu parler suite à cette dernière information délivrée par le DL… Toujours est-il que pendant plus de trois mandats, notre élu a pu bénéficier en toute impunité, de plus de 6000€ par mois en surcroît à son salaire, totalement défiscalisés ! N’est-ce pas honteux ? Le gouvernement, les médias, suite à l’affaire Cahuzac, parlent de « morale ». Imaginez : Pascal Terrasse a eu, en l’espace de 15 ans, la possibilité de s’enrichir personnellement grâce aux contribuables  de plus de 1 080 000€ (6000x12x15) sans être inquiété par le fisc ! Quelle honte pour ce socialiste défendant « la veuve et l’orphelin » et militant sans cesse contre les inégalités sociales, la précarité, le chômage …!!!

L’homme est véritablement particulier. Son parcours politique ne l’est pas moins, n’hésitant pas à son départ, à « marcher sur la gueule » de son hiérarchique politique qui l’avait mis sur les rails. La droite ne pouvant pas lui mettre un opposant digne de ce nom, il a accumulé les mandats jusqu’à ce jour de façon très opportuniste. Particularités ? En tant que bon « frère » il n’a jamais cessé d’avoir l’ambition du « pouvoir », l’un des trois éléments accompagnant « l’avoir et le savoir ». Ainsi, en 2007, si Ségolène Royal avait été élue, il se voyait à la tête du ministère de la santé ! Il est vrai qu’après des études de droit (niveau ?) et un poste en direction de maison de retraite pendant quelques années, ses connaissances en la matière devaient le conduire expressément à ce poste ministériel… Puis vint 2012 et sa malencontreuse dénonciation par Médiapart de l’utilisation de son IRFM. Pas de bol : ses désirs d’être nommé au ministère du tourisme se sont évanouis. Allez savoir pourquoi ! Aujourd’hui ses désirs de poste ministériel à la santé ou au tourisme ont disparus au profit de la francophonie. Quand je l’ai appris, je n’ai pas pu m’empêcher d’éclater de rire ! Les raisons ? En 1997, lors de sa première campagne législative, j’ai le souvenir d’avoir été interloqué par sa profession de foi truffée de fautes d’orthographe et de grammaire à toutes les lignes. Au détour de 15 ans de mandat, on aurait  pu imaginer qu’il aurait pu progresser quant à ce handicap, surtout avec une épouse enseignante (de surcroit dans le privé… !). Il n’en est rien. Jugez-en par vous-même : pour ne reprendre qu’un de ses messages sur « Twitter » en date du 30 mars dernier, repris et commenté, par ailleurs, par plusieurs hebdomadaires : « La radicalité politique des anti mariage pour tous sont de plus en plus proche des mouvements fascistes des années 30. «  .Il est  vrai que « parler la France » ainsi  peut engendrer d’immenses vocations… Si vous voulez rire un peu plus, allez donc sur le compte twitter de ce jeune ventru  pour vous distraire…Il y a de quoi !

Pour en revenir sur le fond de sa déclaration du 30 mars, il est vrai que P. Terrasse n’a pas forcément tort.  Effectivement, certaines encyclopédies donnent une définition du « fascisme », employée péjorativement  avec une intention polémique, comme une idéologie conservatrice et réactionnaire. Il est certain qu’en ce qui concerne le projet de loi Taubira, LMPT s’inscrit totalement dans cette perspective. Nous nous devons de préserver l’institution du mariage et réagir en conséquence vis-à-vis des changements loufoques qui sont proposés par la garde des sceaux sur le sujet. Si c’est cela être fasciste j’assume entièrement cette qualification de notre député ventripotent me concernant!

Cette déclaration du 30 mars se voulait obligatoirement provocante par son auteur. On ne peut pas lui en vouloir. Il sait que cette disposition prise à l’encontre de nos institutions est une catastrophe mais fait une confiance aveugle aux prises de positions dogmatiques de son parti et y obéit les doigts sur la couture du pantalon. Pauvre homme !

Il serait intéressant par contre de connaître sa position sur :

 -1- Le déficit croissant économique de la nation sous l’emprise des règlementations fiscales socialistes.

  -2- L’intérêt du CESE et son avis sur la pétition des 700 000 signatures qui ont été balayées d’un revers de main.

  -3- Les différentes manifestations diverses et nombreuses de LMPT.

  -4- L’esprit de délation créé sur le site des jeunes socialistes portant sur les élus ayant eu des  propos (soit-disant) homophobes. (Il y a là un arrière-gout de gouvernement de Vichy…)

  -5- Sa définition de l’homophobie.

  -6- Sa position sur les différents cultes.

  -7- Sa position sur les réformes de la justice et ses conséquences sur la sécurité nationale.

  -8- Son avis sur le nombre de manifestants aux rendez-vous du 13 janvier et du 24 mars.

  -9- Son avis sur le gaz lacrymogène utilisé sur les enfants et les personnes âgées par les CRS le 24 mars.

  -10- Son avis sur la disparition de plus en plus évidente de démocratie.

…11…à 150 et plus…

Pour toutes ces questions, peut-il être aussi dogmatique que pour le mariage gay ? Si tel est le cas, ne votez plus pour Pascal Terrasse, ni pour le parti socialiste, mais surtout VOTEZ, même blanc, mais VOTEZ !

Nous sommes entrés depuis onze mois dans une ère dictatoriale et nous devons écraser ce mouvement par tous les moyens possibles.

Les différentes annulations de déplacements de nos « grands élus » ces derniers jours sont la preuve que nos actions commencent à être payantes. Il ne faut surtout pas baisser la garde et être présent à toutes leurs manifestations afin de les pousser au bout de leurs retranchements dans l’absence de violence physique. Par contre, ne vous privez pas verbalement…

Je voulais, avant d’écrire cet article, aborder tous ces sujets sous forme de courriers à notre sénateur-maire (Y. Chastan)  et notre député (P. Terrasse). Les réponses qui me sont parvenues lors de mes précédentes missives étaient insipides de leurs parts (quand il y en avait). A chaque épisode la réponse était identique pour tout le monde. Je sais que de toute façon, mon site est lu très régulièrement par leurs différentes « instances » que je salue au passage ! J’ai donc préféré m’adresser directement à vous et les ignorer officielement.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire mes courriers et je vous en remercie. Continuez à transmettre mes mises à jour à vos amis, vos parents et tous vos proches.

La France « silencieuse » avait besoin d’être réveillée. Elle s’y emploie de mieux en mieux depuis six mois. La région Rhône-Alpes a réagi de façon similaire. Par contre, notre département de l’Ardèche, sans doute sous l’emprise d’une colonisation de la mouche socialiste du sommeil, est plus difficile à réveiller. Il n’appartient qu’à vous que cette situation change. N’hésitez pas à rentrer en contact avec tous les ardéchois que vous connaissez susceptibles de nous soutenir et de nous rejoindre. Et n’oubliez pas qu’un petit message de votre part ou de vos proches est une façon de participer à ce combat ! Manifestez-vous d’une façon ou d’une autre, mais faites-le. La motivation de tous ceux qui s’y attachent concrètement ne pourra qu’en être renforcée !

Avec vous dans la résistance et l’espoir d’une vie meilleure,…, le plus tôt possible… !!!

 

A très bientôt.

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *